Comment maîtriser sa respiration en breathwork ?

En matière de méditation, les techniques se développent et se diversifient pour davantage de bien-être. Ces derniers temps, la tendance est au breathwork. Il s’agit d’une méthode américaine basée sur la respiration consciente par hyperventilation. Cette nouvelle technique de méditation, récemment arrivé en France serait un excellent outil pour surmonter les blocages émotionnels. Il est toutefois important de savoir bien maîtriser sa respiration en breathwork pour atteindre l’objectif principal, celui de libérer ses émotions. Un tour sur le sujet !

Comprendre, avant tout, l’origine du breathwork

Vous êtes tenté de tester la méthode du breathwork pour parvenir à un meilleur bien-être émotionnel ? Il est alors nécessaire de connaître son origine. En effet, elle est présentée comme étant une technique de respiration holotropique, sa naissance étant due à l’interdiction de l’utilisation de la substance psychotrope LSD en 1970. Le psychiatre Stanislav Grof, qui utilisait ce produit pour soigner ses patients atteints de troubles psychologiques, poursuit ses recherches et découvre qu’une certaine modification de la respiration produirait les mêmes effets que le LSD. Il s’inspire de méthode de respiration indienne pranayama et de la méthode de respiration consciente rebirth pour mettre au point le breathwork. Aujourd’hui, c’est une méthode de respiration très pratiquée en yoga ou en séance de méditation. Elle se base sur une respiration active qui se réalise avec un rythme respiratoire en 3 temps. Pendant votre séance de breathwork, vous allez ainsi inspirer par le ventre pour ensuite inspirer dans la poitrine avant d’expirer.

Un peu plus loin dans la respiration en breathwork

On dit que le breathwork permet d’aller encore plus en profondeur dans la pratique de la méditation et particulièrement de la sophrologie, ainsi que dans le traitement de certains problèmes psychologiques. Sur ce site internet d’ailleurs, vous découvrirez davantage sur la méditation et sa pratique. Pour le breathwork, il s’agit d’une séance de méditation plus active qui nécessite que le pratiquant soit en excellente forme physique. En effet, la méthode de respiration en breathwork se pratique avec plus d’intensité et de rythme en musique. L’objectif étant d’atteindre l’hyperventilation. Il est ainsi indiqué de ne pratiquer le breathwork qu’auprès d’une personne bien formée pour bien maîtriser la technique de respiration.

voir  Comment bien nettoyer ses oreilles ?

Le déroulement d’une séance de breathwork

Pendant une séance de breathwork, vous allez apprendre à respirer sans relâche et de manière dynamique. Ce qui exige beaucoup de détermination et une bonne forme physique. En effet, cette méthode de respiration n’est pas faite pour la détente. Une séance dure en moyenne une vingtaine de minutes, pendant laquelle vous allez prendre de profondes inspirations par la bouche au niveau du ventre et de la poitrine avant d’expirer par la bouche. Cet exercice de respiration se pratique sans s’arrêter pendant la séance et sur un fond de musique rythmée, conduisant ainsi à l’hyperventilation qui optimise l’oxygénation du sang dans le cerveau. Ce qui permet de mieux libérer les émotions. Par la même occasion, elle permet aussi de modifier l’état de conscience dans le but d’explorer ses émotions et ainsi apprendre à mieux les maîtriser. Ce ne sera qu’à la fin de la séance que la relaxation sera de mise pour un retour au calme, l’apaisement de l’esprit et du corps. En coaching privé ou en atelier bien-être, il est primordial de bien choisir un professionnel qualifié en breathwork pour éviter les inconvénients.

Comment maîtriser sa respiration en breathwork ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *